LES METS DE L'ESTRAN
LES METS DE L'ESTRAN

Les trésors de la baie.

Le gâteau battu - emblème de la Picardie maritime

La Picardie comprend 3 départements : l'Aisne (02), l'Oise (60) et la Somme (80).

Région au climat océanique tempéré (70 kilomètres de côte), qui devient plus continental en allant vers l'est. Deux importantes rivières traversent la région l'Aisne, l'Oise ainsi qu'un fleuve, la Somme.

La Picardie a conservé un territoire très rural dominé à 70% par les surfaces agricoles. Les boisements couvrent 17% de la région. Les 13% restant correspondent aux zones urbanisées.      

 
 

La Picardie agricole

        Dotée de terres fertiles et d’un climat tempéré qui vient renforcer son aptitude à produire avec régularité, la Picardie est depuis longtemps une terre de cultures. S'y trouvent associées des industries agro-alimentaires mais aussi non-alimentaires, avec des usines implantées sur tout le territoire. Betterave à sucre, céréales, légumes destinés à la transformation et pommes de terre sont plusieurs de ses points d’excellence.       

        La Picardie occupe en effet les tous premiers rangs des régions françaises pour les haricots, les petits pois, les épinards et les salsifis mais aussi les endives pour la vente en frais. En pommes de terre, elle est deuxième pour les tubercules de consommation et première pour ceux à destination de l’industrie féculière. Elle est solidement installée à la première place pour la betterave à sucre avec plus du tiers de la production nationale.     

     C’est la deuxième région française pour les superficies consacrées au blé. Elle monte aussi sur le podium pour les cultures de lin textile (3ème), champagne (2ème) ou pois protéagineux (1ère).

 

 L' Argousier : une merveilleuse ressource de santé ! A l'origine de nombreux produits 100% Naturels, l'argousier, riche en vitamines, est un trésor de bienfaits !  Nous vous souhaitons la bienvenue dans un 'univers de NATURE et BIEN-ETRE grâce à L'ARGOUSIER
 L’argousier, seul fruit aux trois vitamines A, C et E, est depuis quelques années très à la mode.
 En effet, il ralentit le vieillissement et prévient le cancer. Riche en vitamines B1, B2 et B6, les préparations à l’argousier sont très appréciées des tout ceux qui désirent se maintenir en bonne santé par des méthodes entièrement naturelles.
 

 

L'agneau de pré salé

une authentique saveur du terroir récompensée depuis peu par une AOC.Agneau d'herbage, il se nourrit de la flore saline et iodée des pâturages de la Baie de Somme donnant à sa chair un grain très fin et une saveur particulière...très prisée des gastronomes ! Actuellement,l'élevage de l'agneau de pré salé est réalisé par des professionnelssuivant encore les méthodes d'autrefois. Les animaux ne vont en bergerie que durant la période hivernale (c'est-à-dire du 1er décembre au 15 mars environ). D’avril à novembre, 4 bergers conduisent 7 000 agneaux et brebis vers les
pâturages
 nichés au fond de la baie et gagnés sur la mer grâce à l'aménagement de digues.
Les mollières ou prés-salés, parties les plus hautes de la baie qui sont recouvertes par la mer lors des fortes marées, sont à l'origine de l'appellation « moutons de prés salés

 

LA SALICORNE

   Au contraire des «sauvages», dont c’est trop souvent la marque, les salicornes cultivées ne recèlent ni mauvaises herbes, ni brindilles, brins d’algues... Une bonne gestion de la ressource permet, en outre, de produire une salicorne toujours tendre, car les repousses issues de coupes successives ne sont pas ligneuses.  Les tiges tendres et charnues de la jeune salicorne récoltée en mai ou juin, croquantes et salé es, peuvent se consommer crues, nature ou en vinaigrette, seules ou en salade avec d’autres ingrédients. La saison avançant, la salicorne devient un peu amère et il est préférable de la blanchir. Quelques minutes dans l’eau bouillante suffisent à lui ôter son amertume et le sel en exc ès. C’est alors un délicieux légume, servi tel quel ou revenu à la poêle, avec beurre, aïl et persil, pour accompagner poissons, viandes rouges ou lanches, volailles. Cuisinée en soupe avec deux fois son poids de pommes de terre à demi-cuites, un peu de beurre et de poivre, c’est un d élice. La salicorne confite au vinaigre remplaceagréablement les cornichons pour relever poissons et viandes froids, charcuteries, raclette. Elle sert aussià aromatiser la moutarde, la mayonnaise, le vinaigre... 

 

l'aster  maritime ou oreille de cochon ou epinard de la mer que l'on trouve en baie de somme    agremente a merveille les plats de poissons ou d'agneaux , servie en accompagnement c'est vraiment succulent !!   et de plus tres bon pour la santé.  a cette epoque de l'année les pousses sont tellement tendre que l'on peut les consommer crues en salade !!!  avec une petite vinaigrette!

 

Le gâteau battu est un dessert, spécialité régionale de Picardie. Cette spécialité d'Abbeville, riche en jaune d'œufs et en beurre (voir aussi onglet "recettes").

C’est le gâteau picard par excellence. Spécialité très appréciée lors des fêtes de village, des mariages et des communions, sa réussite dépend en grande partie de la façon de bien battre la pâte et de la juste proportion des ingrédients. Sa forme, en toque de cuisinier, le rend facilement reconnaissable. Il est à la fois puissant et aérien.

 

 

Champagne de Picardie

 

Le sud de l'Aisne, l'arrondissement de Château-Thierry, et ses cantons assurent 10 % de la production du "breuvage des rois" en appellation d'origine "Champagne". De nombreuses communes, essentiellement situées dans les cantons du pays "Sud de l'Aisne" vous y accueillent sur la route du champagne, sur les coteaux de la rivière Marne et de ses affluents. Serpentant au cœur des vallées de la Marne, du Dolloir et du Surmelin, le circuit vous amène dans des communes qui, en dehors de leurs patrimoines religieux et civils à contempler ou à visiter, vous offrent des possibilités de visites de caves et de dégustation chez de nombreux viticulteurs.

800 viticulteurs exploitent environ 3.000 hectares plantés en Pinot Meunier, Chardonnay et Pinot noir qui sont les trois seuls cépages autorisés dans l'assemblage de ce précieux breuvage et près de 25 millions de bouteilles y sont produites chaque année. Ils sont le plus souvent récoltants manipulateurs ; c'est leur nom qui figure sur l'étiquette du produit de leur savoir-faire.

 

Le Haricot de Soissons

le bon gros au coeur tendre

 

 

Sa couleur ivoire, sa taille tout à faitremarquable et sa tenue parfaite à lacuisson sont très appréciées des cuisiniers

Originaire d’Amérique du Sud ,cultivé en Picardie il est le plus gros haricot de France.

Haricot à rame, son goût délicat,sa peau fine et sa chair subtilefont de lui un légume unique.

La récolte effectuée exclusivement àla main garantit la parfaite maturitédu grain.

Il offre aux gastronomes de multiples possibilités culinaires déclinées à l’apéritif, en soupe ou en accompagnement de plats.

 

 

 

Le Rollot, le coeur délicieux

Si sa production est actuellement assez confidentielle, ce fromage bénéficie pourtant toujours de sa renommée passée.

 ce fromage au lait cru de vache, à pâte molle à croute lavée, était prisé de Louis XIV qui

s’en faisait livrer 600 livres chaque année. Quelques producteurs fermiers de l’Oise et de

la Somme ont relancé sa production qui avait quasimentdisparue depuis la fin des années 50.

Fromage de plateau parexcellence, le rollot majoritairementen forme de coeur, peut également entrer dans de nombreusespréparations culinaires.Puissant au nez mais douxen pâte, le rollot ravira les plus fins amateurs.

 

 

 

LA Rhubarbe,

indissociable du patrimoine culinaire régional. S’il est une plante emblématique de notre région,

c’est bien celle-là. Présente dans tous les jardins, cetteplante vigoureuse, aux rosettes

de grandes feuilles,offre des pétioles que l’on peut consommer de multiples manières : crus, cuits,

en tarte, en confiture ou comme légume, en sirop, sorbet ou boisson.

 

 

CIDRES ET POIRES

Ces deux boissons, issues de la fermentation de jus de fruits, étaient fabriquées à l’origine pour les besoins domestiques et ont rapidement fait l’objet d’une large commercialisation.

Plus ou moins typé selon sa zone de production, le cidre de couleur jaune à ambrée présente une saveur alliant acidité et légère amertume, contrebalancée par la douceur des sucres non fermentés. Son taux d’alcool peut varier de 4,5 à 6 %. Il est encore fréquemment consommé à l’apéritif ou au cours de repas. Il entre dans de nombreuses préparations culinaires régionales et se décline en gelées, souvent servies en accompagnement de gibiers.

Le poiré, s’il est plus marginal compte tenu d’un nombre limité de variétés de poires pour l’élaborer, reste néanmoins un produit original que notre région partage avec le Bas-Domfrontais (Normandie).

Moins alcoolisé (3%) que le cidre, le poiré développe de subtiles fragrances fruitées à découvrir.

Questions et réservations

Vous pouvez nous appeler au :

 

03 60 32 70 40 03 60 32 70 40

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Nos coordonnées

2, rue du Docteur Lomier

80230 SAINT VALERY SUR SOMME

 

sarl.metsdelestran@sfr.fr

Petit Futé
Recommandé par le guide du routard
Adhérent PASSTIME
Partenaire acceptant les bons cadeaux DAKOTA BOX
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© LES PETITS DÉLICES DES DRÔLES DE DAMES