LES METS DE L'ESTRAN
LES METS DE L'ESTRAN
A découvrir

Venez découvrir notre cave à bières artisanales Picardes

Plus de 40 bières artisanales Picardes à découvrir.

Nos bières sont disponibles au magasin  mais aussi à la dégustation au cours du repas.

 

Maeyaert, Picardennes, De Clerck, Val’Aisne… Aujourd’hui, de nombreuses brasseries renouent avec l’histoire régionale et produisent des bières goûteuses qui font la réputation du terroir picard.
Le renouveau des brasseries de Picardie

Renouer avec l’histoire picarde

Au début du XXe siècle, la Picardie était l’une des premières régions productrices de bière en France. Chaque village, chaque bourgade picarde possédait une ou plusieurs exploitations agricoles qui cultivaient de l’orge, la céréale indispensable au brassage, et produisaient de la bière. On fermentait aussi des litres de la célèbre boisson alcoolisée dans des brasseries situées dans les grandes villes de la région. "La Picardie a une longue tradition brassicole, qui a malheureusement très fortement souffert entre 1914 et 1918. Seule la brasserie De Clerck, à Péronne, l’une des cinq dernières brasseries familiales de France, a su résister", révèle le biérologue Hervé Marziou.

"Aujourd’hui, un mouvement de jeunes brasseurs a repris le flambeau. En Picardie, des bières de grande qualité sont élaborées, avec une pétillance vraiment remarquable et un goût très proche du terroir. C’est le cas dans la Brasserie Val’Aisne, à Nanteuil la fosse, la brasserie Picardennes à Corbie, la brasserie des 3 Loups, à Trélou-sur-Marne..."

Dans le petit village de Trumilly, à quelques kilomètres de Crépy-en-Valois, Thomas Vandôme fait partie des précurseurs de cette nouvelle génération de brasseurs. A 42 ans, il se plait à remettre au goût du jour des procédés de fabrication et un savoir-faire ancestraux. Titulaire d’un diplôme universitaire en biologie, ce Picard a d’abord commencé sa carrière dans les laboratoires d’un géant de l’industrie laitière. Grand amateur de bulles, il a choisi de changer de breuvage pour se consacrer exclusivement à la conception de "sa" bière.

Respect des traditions

Après une formation accélérée dans les locaux de l’université belge de Louvain-la-Neuve, Thomas Vandôme reprend en 1997 les clés de la ferme familiale. Sous la charpente d’une vaste grange, il installe avec son associé du matériel de brassage, des cuves de fermentation et une chaîne d’embouteillage. La brasserie Saint-Rieul est née. "Aujourd’hui, l’orge est acheminée depuis les silos du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, le houblon acheté sur le marché européen ou américain. Le choix de ces matières premières de qualité, puis l’assemblage et la méthode artisanale de transformation sont le gage de notre identité", explique le brasseur qui a appris les rudiments de son métier au contact de professionnels en Bretagne, dans le nord de la France et en Belgique.

La réalisation d’une bière à Saint-Rieul demande entre 4 et 6 semaines de travail, et emploie 4 personnes à plein temps. A chaque production, il est impératif de respecter plusieurs étapes, en commençant le brassage de l’eau avec l’orge germé, parfois caramélisé ou torréfié – le fameux malt –, pour transformer l’amidon en sucres. "Le liquide est ensuite chauffé", continue Thomas Vandôme, "avant que l’on y ajoute le houblon, l’épice du brasseur. Cette fleur, que l’on doit parsemer avec beaucoup de tact, donne à la bière des parfums résineux, herbacés, fruités ou floraux."

La bière restera ensuite dans de hautes cuves de fermentation pendant une semaine, avant d’être gardée au froid pendant quinze jours. Passé ce délai, elle sera mise en bouteille, pour être de nouveau gardée, à température tiède cette fois-ci. "La bière de Saint-Rieul est alors refermentée en bouteille. C’est comme cela qu’elle peut exprimer tout son caractère."

Des bières goûteuses et reconnues

A l’inverse des vignerons, qui ont un pic de production au moment des vendanges, en septembre-octobre, le brasseur travaille tout au long de l’année. En 2014, 160 000 litres de bière ont été brassés à Saint-Rieul ! Une gamme de six bières permanentes – bonde, blanche et ambrée – et de deux saisonnières – bière de printemps et bière d’hiver – a été imaginée pour séduire les amateurs de bières comme les novices.

Et ça marche ! La bière sortie des fûts de la brasserie Saint-Rieul, estampillée Terroirs de Picardie, commence à se forger une réputation qui dépasse les frontières de l’Oise. Lors de la dernière édition du Salon de l’agriculture, la bière de Printemps et la bière blanche sur lie ont remporté la médaille d’or du Concours général agricole. Des récompenses qui viennent rejoindre une collection d’une quinzaine de médailles glanée depuis la naissance de la brasserie.

"Si nos bières sont vendues un peu partout en France et même à l’étranger, 80 à 90% de notre clientèle reste picarde. Nous privilégions les circuits courts, qui réduisent fortement les délais entre la production de la bière et la distribution. Le bénéfice est aussi idéologique qu’économique : le consommateur est ainsi assuré de boire une bière originale, de qualité et élaborée à quelques kilomètres de chez lui, en Picardie."

Les bières DE CLERCK à Peronne

Questions et réservations

Vous pouvez nous appeler au :

 

03 60 32 70 40 03 60 32 70 40

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Nos coordonnées

2, rue du Docteur Lomier

80230 SAINT VALERY SUR SOMME

 

sarl.metsdelestran@sfr.fr

Petit Futé
Recommandé par le guide du routard
Adhérent PASSTIME
Partenaire acceptant les bons cadeaux DAKOTA BOX
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© LES PETITS DÉLICES DES DRÔLES DE DAMES